Comme dans l'ensemble des pays développés, le système d'Enseignement supérieur et de Recherche publics français est largement ouvert à l'international. L'ampleur des collaborations est illustrée par la part des publications françaises - près de la moitié - cosignées par au moins un partenaire étranger